Curage des Cressonnières et du lac Nord

Curage des Cressonnières

Travaux achevés en juillet 2015

L’amélioration de la qualité des cours d’eaux et des plans d’eaux nécessite des opérations d’entretien régulières et une vigilance particulière. 

Dans notre contexte urbain, ces étendues d’eaux sont soumises à de fortes contraintes : les eaux ruisselant sur les chaussées et les toitures contribuent au dépôt de sédiments souvent pollués au fond des plans d’eau. Il est donc nécessaire de les extraire par des opérations de curage.

Les plans d’eaux les plus touchés sont le bassin des Cressonnières et le lac Nord d’Enghien-les-Bains à Saint-Gratien. Il a donc été décidé d'effectuer le curage sur la période de mars à juillet 2015. La dernière opération de ce type datait de 2008.

L’extraction des vases est indispensable sur ces plans d’eaux qui ont pour vocation de lutter contre les inondations en assurant la rétention des eaux en cas de forte pluie. Or la présence de sédiments limite fortement les capacités volumiques des bassins, et réduit d’autant la protection contre les inondations. Autre raison d’agir : la présence de sédiments diminue le taux d’oxygène dissous, ce qui est susceptible d’engendrer des phénomènes de mortalité des poissons.
Enfin, en cas de fortes précipitations, le relargage des sédiments a des conséquences néfastes sur le lac d’Enghien en aval.

Un procédé en 5 étapes

Les sédiments extraits doivent être déshydratés : il s’agit de restreindre le volume et la masse de sédiments à transporter afin de limiter les coûts d’évacuation.

  1. Les sédiments subissent tout d'abord une étape de dessablage avant d'être envoyés vers un bassin d'homogénéisation,
  2. Des décanteurs lamellaires permettent de séparer l'eau des sédiments,
  3. Ces sédiments sont envoyés vers des presses à bande afin d'assurer la déshydratation,
  4. Les eaux clarifiées sont analysées et rejetées vers le bassin des Cressonnières,
  5. Une fois déshydratés, les sédiments sont expédiés par camion vers des installations de stockage ou des centres de revalorisation.
Repères : 

Un chantier important

  • 4  mois d’intervention
  • Un coût de 2 millions d’euros TTC

D’autres opérations comparables auront lieu dans les années à venir :

  •  bassin des Huit-Arpents à Andilly
  •  bassin des Moulinets à Eaubonne.

SIARE

Syndicat Intercommunal d'Assainissement de la Région d'Enghien-les-Bains
1 rue de l'Égalité
95230 Soisy-sous-Montmorency
Tél. 01 30 10 60 70
» Accès, horaires et contact

randomness