Les bonnes pratiques du jardinage

Jardiner est un plaisir, une passion que nous pouvons conjuguer avec la protection de nos ressources en eau.
L’utilisation systématique de produits phytosanitaires ou de pesticides a, certes, allégé les tâches de désherbage et de traitement des parasites mais a engendré une pollution des eaux souterraines (nappes phréatiques) ainsi que des cours d’eau. Avec 78 300 tonnes de matières actives commercialisées en 2005, la France est le 3ème consommateur mondial de pesticides (voir définition ci-après) et le premier consommateur européen.

Les agriculteurs (90 % du tonnage) sont les premiers utilisateurs de produits phytosanitaires mais les jardiniers amateurs participent également à cette pollution (8%), ainsi que les collectivités avec leurs espaces verts (2%) (données du Sénat en 2000).

Nous pouvons jardiner autrement en changeant notre comportement au jardin. L’eau est une ressource précieuse que nous ne devons pas contaminer et que nous devons économiser.

Qu'appelle-t-on pesticides ?

Les pesticides (étymologiquement "tueurs de fléaux") sont des produits obtenus le plus souvent par synthèse chimique, dont les propriétés toxiques permettent de lutter contre les organismes nuisibles.

C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides. Ils s'attaquent respectivement aux insectes ravageurs, aux champignons, aux mauvaises herbes et aux vers parasites.
Ils englobent les substances phytosanitaires ou phytopharmaceutiques.

Comment limiter les pesticides, herbicides et autres engrais chimiques ?

SIARE

Syndicat Intercommunal d'Assainissement de la Région d'Enghien-les-Bains
1 rue de l'Égalité
95230 Soisy-sous-Montmorency
Tél. 01 30 10 60 70
» Accès, horaires et contact

randomness